L’instinct maternel

thomas-carlotti-photographe-corse-119

Lorsqu’on est enceinte la question de l’instinct maternel se pose souvent, on se demande si on sera une bonne maman, si on saura avoir les bons gestes, si on va aimer notre bébé au premier regard…

Je ne pense pas qu’on puisse parler d’instinct maternel car nous ne sommes pas des animaux, je parlerais plutôt d’amour maternel, et cet amour maternel est je pense propre à chacun, et surtout dépend de l’histoire de chacun,

Pour ma part j’ai ressenti l’élan maternel au premier regard sur ma fille, j’ai tout de suite été émerveillée par ce petit être que je trouvais magnifique, j’ai tout de suite su ce que je devais faire, et j’ai ressenti ce besoin de la serrer contre moi en permanence,

Mais ça ne se passe pas toujours comme ceci , comme je le disais chaque femme est différente, je pense que j’ai ressenti ce sentiment de suite car Ella était comme je l’avais imaginé, que ma grossesse s’est trés bien passé, que tout était prêt pour l’accueillir et surtout que j’ai très bien vécu mon accouchement,

Il se peut parfois que vous ne ressentiez pas cet élan au premier regard et ce n’est pas grave! Vous n’êtes pas une machine et la naissance d’un enfant est un tel chamboulement que parfois on peut se sentir completement démuni et effrayé par rapport à ce petit bébé,

Personne n’est parfait, et devenir maman est quelque chose qui s’apprend au jour le jour, comme je le dis souvent avec un bébé il faut faire des tests, on ne peut pas instantanement savoir ce qui va fonctionner car chaque enfant est different, alors moi j’ai fais des tests pour le dosage des biberons, des tests pour l’endormir, etc …

C’est bête mais lorsque j’étais enceinte j’avais peur de ne pas savoir lui changer la couche ou lui donner le bain, alors tout d’abord pour les futures mamans je vous rassure on vous le montre à la maternité et puis y’a rien de plus simple!

Devenir maman c’est comme apprendre un nouveau métier, le métier le plus fantastique, le seul métier pour lequel on se lève en plein milieu de la nuit avec le sourire et surtout le métier dont on est le plus fière au monde !

 

 

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. laetitia dit :

    Bonjour,
    l’article est vraiment bien écrit, j’attends mon bébé pour fin novembre et je me pose exactement ces questions. Vais Je avoir cet amour maternel, car je l’attend avec impatience mais j’ai quand même cette peur de ne pas savoir faire.
    C’est vrai que t’es vidéos sur YouTube sont vraiment sympa donc continue à faire tes vidéos et articles car tu le fait bien et on voit que ça te plaît. Et ta fille est vraiment magnifique.

    Bonne continuation.

    J'aime

  2. Margaux dit :

    Très beau texte et tellement réaliste !
    J’ai accouché le 25 Août et dans mon cas, j’ai ressenti tellement d’amour dès que j’ai eu ma fille dans les bras. Mais il m’a fallu un moment avant de me rendre compte que j’étais maman. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que je m’étais préparé à avoir un accouchement horrible (en lisant et écoutant plusieurs expériences de femmes différentes) et ça a été tout le contraire : Un accouchement de rêve ! rapide , pas douloureux et efficace. Donc j’ai eu du mal à me dire que c’était bon, que j’avais accouché.

    J'aime

  3. Blop dit :

    Très chouette article ! J’ai eu ma fille environ un mois après toi et j’avais beaucoup aimé regardé tes vidéos sur la fin de ma grossesse, ça m’a permis d’anticiper pas mal de petites choses =)

    En revanche, je pense tout de même que si, nous sommes des animaux, je m’explique : cette manie qu’ont beaucoup de femmes enceintes de faire le ménage en fin de grossesse, c’est finalement pas si différent qu’un animal qui prépare sa tanière avant la mise bas. Ou d’après ma sage-femme, le travail qui s’arrête à l’arrivée à la maternité car on se trouve en milieu inconnu (ça arrive aussi aux animaux lorsqu’ils sentent le danger). Et d’ailleurs, chez eux aussi il y a des mères qui tardent plus que d’autres à trouver leurs marques avec leurs petits.

    Enfin bref, puisque finalement, ce n’est pas le sujet … C’est bien de préciser qu’on est pas des machines et surtout d’éviter les amalgames bidons du style « tu ne pleures pas de joie dès que ton bébé lève le petit doigt, alors tu n’es pas une bonne mère ». J’ai adoré mon bébé immédiatement mais j’ai des amies qu’on a beaucoup culpabilisées parce qu’elles étaient un peu déboussolées et impressionnées par leur bébés …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s